LE LIVRE PERDU

Nostradamus

EtheOt d'Ancône voyante médium consultation par téléphone et en cabinet il était une fois a lire un peu d'histoire

 

Le « livre perdu de Nostradamus » a été découvert en 1982 (1994 selon d’autres sources), par Enza Massa et Roberto Pinotti, deux journalistes italiens, qui travaillaient à la Bibliothèque nationale d’Italie à Rome. Son véritable titre est « Vaticinia Nostradamia » et il est catalogué dans la bibliothèque sous le nom de « Vittorio Emanuele Fonds 307. » 

Le nom de Nostradamus figure sur ce livre mais il pourrait très bien s’agir du fils de Nostradamus (César), beaucoup plus doué pour la peinture que son père. 

Le livre a été enregistré sur le registre de la bibliothèque en 1629. Ceux qui tentent de reconstituer le parcours du livre, indiquent que Nostradamus aurait laissé le manuscrit à son fils, César, qui à son tour l’aurait remis au cardinal Maffeo Barbeni, le futur pape Urbain VIII. 

Le « livre perdu de Nostradamus » est constitué uniquement de gravures symboliques (environ 80 aquarelles) qui ne sont pas sans rappeler les illustrations du tarot de Marseille. On y retrouve très souvent la roue de fortune mais également une tour en flamme qui rappelle la Maison Dieu (et que de nombreux internautes veulent rapprocher des Twin Towers). De nombreuses illustrations se réfèrent à la papauté.